Loi Révolutionnaire des Femmes

Au centre de la photo, la Comandanta Myriam. Commandante lors du soulèvement zapatiste.

Le 31 décembre 1993, les femmes zapatistes font publier la Loi Révolutionnaire des Femmes suivante:

“Dans sa lutte pour la libération de notre peuple, l’EZLN incorpore les femmes à sa lutte révolutionnaire quel qu’en soit leur race, leur credo, leur couleur ou leur filiation politique, avec comme unique condition de faire leurs les demandes du peuple exploité et leur engagement à respecter et à faire respecter les lois et règlements de la révolution. Par ailleurs, prenant en compte la situation de la femme travailleuse au Mexique, sont incorporées leurs justes demandes d’égalité et de justice dans la LOI REVOLUTIONNAIRE DES FEMMES suivante:

Premièrement. – Les femmes, quel qu’en soit leur race, leur credo, leur couleur ou leur filiation politique, ont le droit à participer dans la lutte révolutionnaire en lieu et grade que le déterminent sa volonté et sa capacité.

Deuxièmement. – Les femmes ont le droit de travailler et de recevoir un salaire juste.

Troisièmement. – Les femmes ont le droit de décider du nombre d’enfants qu’elles peuvent avoir et dont elles peuvent s’occuper.

Quatrièmement. – Les femmes ont le droit de participer aux affaires de la communauté et d’avoir une responsabilité si elles sont élues librement et démocratiquement.

Cinquièmement. – Les femmes et leurs enfants ont le droit à l’ATTENTION PRIMAIRE pour leur santé et leur alimentation.

Sixièmement. – Les femmes ont le droit à l’éducation.

Septièmement. – Les femmes ont le droit de choisir leur partenaire et à ne pas être obligées par la force à contracter le mariage.

Huitièmement. – Aucune femme pourra être frappée ou maltraitée physiquement ni par des membres de la famille ni par des étrangers. Les délits d’essai de viol ou de viol seront punis sévèrement.

Neuvièmement. – Les femmes pourront avoir des responsabilités de direction dans l’organisation et à avoir des grades militaires dans les forces armées révolutionnaires.

Dixièmement. – Les femmes auront tous les droits et obligatoires que signalent les lois et les règlements révolutionnaires. »

Traduction de la Ley Revolucionaria de las Mujeres. Source: enlacezapatista.ezln.org.mx/1993/12/31/ley-revolucionaria-de-mujeres/


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search